Technique – 1 : connaissez vos outils

Nous avions, dans l’article introductif de cette série sur la technique évoqué le fait que s’affranchir de ses outils permettait de donner libre cours à sa créativité.

Quel que soit l’outil que vous choisissez d’utiliser, vous devrez le maîtriser pour vous concentrer sur la créativité.

Nous parlerons de la règle des 10%, de la pratique isolée d’un outil, de la tablette à dessin Wacom et des outils mobiles.

1. Connaissez vos outils : la règle des 10%

Plus vous serez à l’aise avec vos outils, plus facile ce sera de créer. Il y a plusieurs manières de se mettre à un logiciel : vous apprenez par vous même (ceci est très difficile si vous partez de zéro), vous vous inscrivez à un cours pour apprendre le logiciel, vous recherchez des tutoriels sur le web ou plus simplement, vous vous achetez une formation portant sur le logiciel.

Connaître vos outils ne signifie pas que vous devez les maîtriser à 100%.

Vous devez tout simplement être à l’aise avec votre outil. Un bon pourcentage c’est 10%, parce qu’en général, vous n’aurez pas besoin de toutes les fonctionnalités d’un logiciel pour réaliser votre travail. Ces 10% correspondent à la maîtrise des fonctionnalités essentielles.

10% = aisance
10% = aisance

Mais au-delà des logiciels, vous devez aussi vous familiariser au matériel. A notre ère, l’ordinateur est notre outil principal.

L'ordinateur est mon outil
L’ordinateur est mon outil

2. Connaissez vos outils : pratique isolée d’un outil

Je prends un exemple simple. Dans Adobe Illustrator, vous avez un outil, la plume, qui est indispensable à toute activité dans ce logiciel. Eh bien, sa pratique isolée (grâce à des exercices) vous permettra de le maîtriser.

Adobe Illustrator - Outil plume
Adobe Illustrator – Outil plume

Maîtriser les outils et fonctionnalités essentiels vous fera gagner en temps et vous évitera de vous poser des questions et d’aller droit au but.

3. Connaissez vos outils : la tablette Wacom

Ceci est un outil inestimable, en termes de productivité et de confort.

Au départ, je me disais que la tablette à dessin c’était pour les frimeurs.

J’ai eu l’occasion de commencer sur une Wacom Bamboo Pen & Touch Medium. Je possède aujourd’hui une Wacom Intuos 5 Touch Medium, l’équivalent d’une Intuos Pro Medium.

Wacom Bamboo Pen & Touch, 89€
Wacom Bamboo Pen & Touch, 89€

Il est indispensable de garder en tête qu’une tablette graphique ne fera pas de vous un meilleur artiste ou designer instantanément.

Ceci dit, les tablettes graphiques permettent de gagner en productivité et de retranscrire au format digital un travail d’artiste. Il faut bien comprendre qu’une tablette graphique demande des compétences que vous n’avez pas pour le moment, une tablette ne va pas multiplier vos compétences en dessin ou en peinture. La plupart du temps, c’est le contraire qui arrive : lors de la prise en main de l’outil, vous êtes moins compétent que sur un format physique, comme du papier ou une toile. Source.

Si vous voulez en savoir plus sur les tablettes Wacom, je vous recommande www.tablettegraphique.pro qui m’a été très utile quand je commençais avec ma première tablette Wacom.

Vous pouvez aussi aller directement sur le site officiel de Wacom en Français.

4. Connaissez vos outils : les outils mobiles

Avec l’avènement des tablettes et des smartphones, cela devient de plus en plus facile de travailler en déplacement. L’essentiel c’est d’être inspiré, d’avoir un concept solide et de pouvoir le traduire sans être limité par sa technique ou ses outils.

Des dizaines d’applications permettent de dessiner à l’ordinateur depuis très longtemps ; puis l’ordinateur mobile s’est transformé en ultramobile qui plus tard est devenu téléphone puis tablette. Le style nomade est apparu.

Sketchbook Express
Sketchbook Express

Les logiciels de dessin pour appareils mobiles ne peuvent évidemment pas prétendre au raffinement de ceux utilisés sur les immenses écrans en design graphique, mais après avoir travaillé sur un écran de téléphone, celui d’une tablette parait immense et surtout pratique par rapport aux appareils fixes.

ArtFlow
ArtFlow

Cet article sur cursus.edu [Français] et cet article sur Digital Arts [Anglais] vous donneront un aperçu des outils disponibles.

Je vous invite surtout à lire cet article de Michaël Chaize sur Sooon.

En espérant avoir suffisamment couvert le sujet, je vous invite à nous retrouver jeudi prochain pour apprendre à construire et à déconstruire.

La méthode hypercréative du design

  1. Cœur – 1 : état d’esprit libre
  2. Cœur – 2 : désir de créer
  3. Cœur – 3 : ni peur / ni jugement
  4. Cœur – 4 : fun et acceptation
  5. Cœur – 5 : soyez présent
  • Méthode hypercréative : Technique