Concept – 2 : recherche rapide

Nous avons récemment parlé des valeurs fondamentales (core values) du projet, du client et nous avons effleuré la surface concernant la recherche. Aujourd’hui, nous mettrons un point d’honneur à approfondir un peu plus le concept de recherche rapide.

méthode hypercréative : concept - recherche rapide

Pour y parvenir, vous devrez prêter attention à la compétition, rechercher les valeurs fondamentales, apprendre des meilleurs et être inspiré.

Vous n’êtes certainement pas un expert en agronomie ou ingénierie mécanique… C’est la raison pour laquelle effectuer des recherches rapides sur le client, sa concurrence, son marché et surtout son activité est indispensable.

1. Recherche rapide : prêtez attention à la compétition

Après que vous ayez saisi les valeurs fondamentales, vous devez être au fait de la compétition de votre client. Dans un cadre idéal et utopique, votre client serait le seul sur le marché à fournir tel produit ou tel service. Mais ce n’est pas le cas dans la vraie vie.

Alors, sur le web, commencez par faire une recherche compétitive (benchmarking technique en marketing) sur les autres entreprises ou opérateurs sur le même marché que votre client, ainsi vous pourrez développer un concept qui égalera ou avec un peu de chance, surplombera la concurrence ; ceci aidera votre client, ainsi que vous.

Googlez-le. C'est rapide. - Recherche rapide.
Googlez-le. C’est rapide. – Recherche rapide.

Un mot nécessite toute notre attention ici : benchmarking. Le benchmarking (en français : référencement, étalonnage ou parangonnage) est une technique de marketing (mercatique) ou de gestion de la qualité qui consiste à étudier et analyser les techniques de gestion, les modes d’organisation des autres entreprises afin de s’en inspirer et d’en retirer le meilleur. C’est un processus continu de recherche, d’analyse comparative, d’adaptation et d’implantation des meilleures pratiques pour améliorer la performance des processus dans une organisation. 

La méthode de comparaison de l’existant en vue d’atteindre la meilleure performance, appliquée dans un premier temps à la stratégie d’entreprise (voir ci-dessus), s’est étendue ces dernières années à la comparaison des conceptions de produits techniques. Il est alors habituellement fait référence au benchmarking technique. Cette méthodologie a notamment été très fortement développée dans l’industrie automobile (benchmarking automobile) où il est vital de concevoir à moindre coût des produits répondant aux justes besoins des utilisateurs en appliquant toutes les technologies disponibles sur le marché.

Certes très technique marketing tout ça, mais nécessaire (à mon humble avis). Et n’oubliez pas de comprendre les valeurs fondamentales de ces concurrents.

2. Recherche rapide : apprenez des meilleurs

En d’autres termes, nous revenons au point numéro un de cet article. Regardez et observez ce que les autres font de mieux et apprenez à partir de là. Comme le disait sans cesse le peintre Espagnol Pablo Picasso :

Les bons artistes copient, les grands artistes volent.

Recherche rapide : apprenez des meilleurs. Les bons artistes copient, les grands artistes volent.
Les bons artistes copient, les grands artistes volent.

Nous ne sommes pas en train de vous dire de faire de l’espionnage industriel. Mais tout simplement de comprendre le travail de meilleurs que vous. Vous pouvez éventuellement vous poser ce genre de questions :

  • Qu’est-ce qui a motivé son choix pour cette approche ?
  • Quel est le rapport entre la forme géométrique utilisée et l’histoire de la marque ?
  • Pourquoi la couleur verte ?

Ceci vous permettra d’avoir une vision plus claire et une compréhension non altérée de la composition.

Mais ne copiez pas, servez-vous des leçons apprises pour développer vos propres concepts.

Sachez aussi que tout ce qui se trouve sur le web ou affiché dans la rue n’est pas de bon goût, à vous de faire la différence (ou le tri, c’est selon) en vous posant des questions comme :

  • Qu’est-ce qui rend ce design si attrayant, si différent ?
  • Qu’est-ce qui cloche dans cette affiche ?
  • Qu’est-ce qui aurait pu être mieux fait ?

3. Recherche rapide : soyez inspirés

La répétition est la mère de la compréhension. Vous devez être inspirés par ce que les autres avant vous ont réalisé.

Vous devez avoir des modèles.

Chacun a des sources d’inspiration et de motivation. Ceci est aussi vrai pour la musique, le sport et notre métier. Je vais vous donner une liste de designers qui m’inspirent depuis que j’ai débuté et si vous avez du temps (à perdre ?) vous pourrez analyser leurs styles et le comparer au mien, pour vous rendre compte que je ne copie aucun d’eux.

Pour ne pas vous gâcher la journée, je ne vous en citerai que trois :

3.1. Elliot Jay Stocks

Recherche rapide : apprenez des meilleurs : Elliot Jay Stocks
Elliot Jay Stocks

Passionné de typographie, Elliot Jay Stocks est un designer, conférencier, et auteur. Il a été récemment le Directeur de Création d’Adobe Typekit, et maintenant il est le co-fondateur du magazine lifestyle Lagom, le fondateur du magazine (et très bientôt livre) de typographie 8 Faces, et un musicien électro qui signe Other Form.

3.2. Verlee Pieters

Recherche rapide : apprenez des meilleurs : Verlee Pieters
L’illustratrice Verlee Pieters

Verlee Pieters est un designer graphique et web Belge. Elle possède un blog qui reflète son voyage à travers le design, le web et la vie. Elle est co-fondatrice du studio graphique et web Duoh! et est passionnée de bicyclette et de design intérieur. Elle est également une superbe illustratrice.

3.3. Jason Santa Maria

Recherche rapide : apprenez des meilleurs : Jason Santa Maria
Jason Santa Maria

Directeur de création, Jason Santa Maria est un designer américain qui vit à New-York. Il est Executive Design Director à Vox Media, auteur de On Web Typography, co-fondateur de A Book Apart; responsable de faculté MFA Interaction Design program à SVA; et fondateur de Typedia, une encyclopédie gratuite en ligne sur les polices de caractères.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. Et rendez-vous jeudi prochain pour la suite, on abordera le troisième point de cette valeur fondamentale de la méthode hypercréative : association créative.

La méthode hypercréative du design

  1. Cœur – 1 : état d’esprit libre
  2. Cœur – 2 : désir de créer
  3. Cœur – 3 : ni peur / ni jugement
  4. Cœur – 4 : fun et acceptation
  5. Cœur – 5 : soyez présent
  • Méthode hypercréative : Technique