Documentaire : Abstract: The Art of Design

Quand j’ai vu le trailer de Abstract: The Art of Design en 2017, je me suis dis : « Je dois le voir, absolument ! ».

Comme tout écumeur du web, j’ai d’abord cherché des versions piratées 😪. Puis, je me suis finalement résolu à prendre un abonnement Netflix.

La bonne nouvelle est que pendant le confinement, Netflix a rendu disponible la première saison gratuitement sur son compte YouTube. 🥳

YouTube video

À propos de Abstract: The Art of Design

Abstract: The Art of Design est une série documentaire originale de Netflix mettant en vedette des praticiens du design. Il a été publié sur Netflix le 10 février 2017. La série a été créée par Scott Dadich, ancien rédacteur en chef de Wired.

Poster officiel Abstract The Art of Design

Dans la première saison, on retrouve l’illustrateur Christoph Niemann, le créateur de chaussures Nike, Tinker Hatfield, la scénographe Es Devlin, l’architecte Bjarke Ingels, le designer automobile Ralph Gilles, la graphiste Paula Scher, le photographe Platon et la designer d’intérieur Ilse Crawford.

De bonnes, et de très mauvaises critiques

Le monde du design (professionnel et étudiant) n’a pas été très tendre envers le documentaire. Malgré sa nomination aux Emmy Awards,  certains ont trouvé à redire.

Il est vrai qu’en dehors de la page de Netflix et de cet article de lapresse.ca, le reste est extrêmement négatif. Ce que je trouve trop dur d’ailleurs, dans la mesure où la plupart de ces designers m’ont blufflé.

Extraits de commentaires négatifs sur Abstract: The Art of Design

But after a fortnight of trudging through the first season’s eight 40-minute episodes, I found Abstract puzzling and on the whole, tedious. It’s unfortunate because Abstract’s stellar cast of superstar designers—including graphic design legend Paula Scher, Nike shoe designer Tinker Hatfield, and architecture’s “wacky wunderkind” Bjarke Ingels—are some of the most winsome and articulate ambassadors for their specialization.
Netflix’s new design series spreads the wrong idea about design, by Anne Quito

Après 28mn de souffrance, j’arrête. Dès les premiers instants, la masturbation intellectuelle qui se dégage du docu est dérangeante, mais après une combinaison de propos vides et prétentieux, je n’en peux plus.

J’ai toujours pensé que les gens qui bouinent avec trois bouts de papier sont juste incapables de trouver du plaisir à dessiner ou à peindre, mais ça s’est confirmé en le voyant au tout début nous montrer ses « carnets de design » avec ses dessins tous vides et conceptuels. On croit avoir affaire à un énième ersatz de stéréotype vivant, bouffi de mimétisme, en recherche perpétuelle dans son caca et ses morceaux découpés pour faire « comme les autres »
Et lorsqu’il nous explique que pixeliser un dessin vaut mieux qu’une peinture réaliste, là j’ai senti un vieux relent d’école des beaux-arts et de l’irruption fasciste du design destructurant dans la pratique des arts plastiques.

Le fascisme de la vanité, par Romarain

Commentaire plus ou moins objectif :

YouTube video

Les épisodes de Abstract: The Art of Design

Entrez dans l’esprit des designers les plus innovants dans diverses disciplines et découvrez comment le design influe sur tous les aspects de la vie.

1. Christoph Niemann : Illustration

Des couvertures new-yorkaises aux croquis Instagram, l’illustrateur Christoph Niemann joue avec l’abstraction et l’interactivité – et remet en question l’authenticité.

YouTube video

2. Tinker Hatfield : design de chaussures

Dans ce deuxième épisode de Abstract: The Art of Design, découvrez Tinker Hatfield.

Les antécédents d’architecture et d’athlétisme de Tinker Hatfield ont donné naissance à ses designs de chaussures révolutionnaires pour Nike, notamment la série emblématique Air Jordan.

YouTube video

3. Es Devlin : Scénographie

La scénographe Es Devlin crée des décors évocateurs pour des concerts, des opéras, des pièces de théâtre et des défilés de spectacles utilisant la lumière, le cinéma, la sculpture – et même la pluie.

YouTube video

4. Bjarke Ingels : Architecture

L’architecte Bjarke Ingels associe fonction, fantaisie et durabilité dans des designs « utopiques pragmatiques », comme une centrale électrique propre surmontée d’une piste de ski.

YouTube video

5. Ralph Gilles : Design automobile

En tant que chef du design mondial de Fiat Chrysler, Ralph Gilles oriente la marque vers l’avenir avec de nouvelles voitures de sport épurées et un fourgon électrique autonome.

YouTube video

6. Paula Scher : Design graphique

Dans ce sixième épisode de Abstract: The Art of Design, découvrez Paula Scher.

La graphiste Paula Scher peint avec des mots et développe le langage visuel de marques et d’institutions emblématiques du monde entier.

YouTube video

7. Platon : Photographie

Les portraits intrépides de Platon capturent l’âme des dirigeants mondiaux et des citoyens ordinaires. Un tournage avec le général Colin Powell fournit une fenêtre sur son processus.

YouTube video

Commentaire : Moi personnellement, j’ai été super admiratif lorsqu’il a emmené les reporters au Congo RDC pour leur faire découvrir une partie de son oeuvre caritative en RDC, et notamment d’avoir donné la parole au Dr Denis Mukwege.

8. Ilse Crawford: Design d’intérieur

La designer d’intérieur Ilse Crawford crée des espaces et des objets qui engagent les sens et favorisent le bien-être, des hôtels haut de gamme aux meubles Ikea.

YouTube video

Où regarder Abstract: The Art of Design ?

Sur Netflix, bien évidemment.

Abstract: Tha Art of Design, sur Netflix

C’est tout ce que j’avais sous le coude pour vous aujourd’hui…😉

D’autre documentaires que vous pourriez apprécier

Design Disruptors by inVision

Design is Future

Abstract: The Art of Design

Helvetica

Building a Brand by The Futur