Comment virer un client sans en faire un ennemi

Comment virer un client alors que personne n’aime être le méchant de l’histoire ? C’est la question à laquelle j’essaie de répondre dans cet article.

Vous devez toutefois garder à l’esprit qu’il arrive un moment dans la vie de tout freelance, ou ça devient évident de dire au revoir à un client.

Il est vrai que les clients difficiles font partie du jeu. Mais vous n’êtes pas en freelance pour travailler avec un tas de fous, n’est-ce pas ? À moins que je me trompe. 🤷🏾‍♂️

Faut-il vraiment virer ce client ?

Je ne conseille pas que vous vous réveilliez un matin et que vous fassiez un carton sur tous vos clients. Cela détruirait votre business.

comment virer un client - ne faites pas un carton
Ce n’est pas une bonne idée de faire un carton sur tous vos clients, sur un coup de tête.

Mais si vous avez fait de votre mieux pour informer les clients sur la façon dont vous travaillez et qu’ils continuent à vous mépriser (et à vous manquer de respect), il est probablement temps de mettre fin à la collaboration.

Rappel

  • Les mauvais clients peuvent entraver votre productivité en vous gênant avec leurs problèmes
  • Ils peuvent vous rendre la vie difficile
  • Les mauvais clients prennent beaucoup de votre temps

Comment virer votre client : est-ce que ce n’est pas de votre faute ?

Mais avant de le faire, assurez-vous que vous avez fait au moins quelques-unes de ces choses pour être sûr que la faute leur revient. Parfois, le manque de compétences en communication de notre part empêche le client de bien comprendre notre façon de travailler.

Avez-vous…

  1. Expliqué votre processus de travail à fond ?
    Même si vous avez affiché cette information sur votre site web, une partie de votre processus de démarrage de projet avec les nouveaux clients devrait inclure une explication détaillée de la façon dont les choses fonctionnent, surtout s’ils n’ont jamais travaillé avec des créatifs avant.
  2. Définit des limites claires concernant votre disponibilité ?
    Quand je suis surchargé, je le fais clairement savoir à mes clients. Cela m’évite d’être interrompu au milieu d’un projet. Ce qui tue ma productivité. J’ai également confié la gestion de notre emploi du temps à notre nouvelle gestionnaire de projet, ce qui facilite la planification des réunions importantes et des appels téléphoniques.
  3. Évalué leur travail de manière appropriée ?
    De nombreux clients attendent jusqu’à la dernière minute pour vous contacter. Si vous incluez une charge financière d’urgence en tant qu’élément distinct sur votre devis, c’est étonnant de voir à quel point le projet devient moins urgent. Un autre problème qui se pose souvent est un changement d’objectif. Lorsque les clients commencent à demander des choses en dehors de votre contrat. Arrêtez le projet, et faites-leur savoir qu’il y a des frais supplémentaires.

Comment virer un client sans être le méchant de l’histoire

Vous avez déjà fait le premier pas, en vous assurant que vous n’avez rien à vous reprocher, et en ayant identifié la cause pour laquelle vous devez virer votre client. Maintenant, quoi ?

Virer un client n’est jamais facile. Mais il existe quelques méthodes pour faire passer la pilule.

1. Soyez honnête

Parfois, un client ne peut pas dire que nous n’aimons pas travailler avec lui, quel que soit le signal fort que nous envoyons. Prévoyez un échange et expliquez-lui les problèmes que vous rencontrez avec lui en détail. Soyez très clair sur le fait que vous ne travaillerez plus avec lui et fixez une date de fin pour la relation de travail.

2. Recommandez-le à un confrère

Si vous virez un client difficile, assurez-vous de parler d’abord avec la personne à laquelle vous souhaitez le recommander. Mais si vous ne voulez plus travailler avec lui pour une autre raison (rémunération, ensemble de compétences, etc.), expliquez à votre client que vous ne souhaitez plus travailler avec lui, mais que vous préférez lui recommander quelqu’un qui correspond mieux à ce dont il a besoin.

3. Augmentez vos prix

D’expérience les clients qui paient le moins bien sont aussi ceux avec lesquels il est plus difficile de travailler.

Si vous trouvez que tous vos clients sont casse-pieds, c’est que vous facturez certainement de manière inappropriée : vous êtes moins cher.

4. Adoptez l’approche « ce n’est pas vous, c’est moi »

Faites savoir à votre client que votre entreprise a évolué au point que vous ne pouvez plus faire de business avec lui. Je ne recommanderais pas cela, sauf si vous avez essayé une autre approche et cela ne semble pas fonctionner.

Une autre approche pour mettre fin à une relation client ? Nous aimerions en entendre parler dans les commentaires !