Se retirer de son entreprise plus rapidement

couverture produit mini session découverte

Vous souhaitez gagner en clarté sur votre PME ? Déployer une identité de marque différenciée ? Prospérer et vous libérer des opérations quotidiennes de votre activité ?

Participez à notre atelier branding « mini session découverte ».

Se retirer de son entreprise est le rêve de beaucoup de propriétaires d’entreprise, notamment les patrons de PME. Alors, que feriez-vous si vous aviez six mois pour vous retirer de votre entreprise ?

Croyez-le ou non, il existe un moyen de vous retirer complètement de votre entreprise et de la faire gérer par d’autres sans écrire des dizaines de procédures opérationnelles standard (SOP).

Rédiger des SOP [Standard Operating Procedure] et embaucher des personnes pour faire les choses comme vous les avez toujours faites prend du temps et est extrêmement pénible. Cela n’autonomise pas non plus les personnes que vous embauchez.

Dans cet article, je vais vous expliquer le moyen le plus rapide et le plus simple de vous sortir de votre entreprise afin que vous puissiez devenir actionnaire et que l’entreprise vous rapporte des bénéfices sans faire le moindre travail.

Ça sonne bien, non ? Alors, allons-y.

Pourquoi se retirer de son entreprise ?

Permettez-moi de préfacer ceci en disant que vous n’avez pas à vous remplacer dans votre entreprise.

C’est tout à fait bien si vous voulez simplement gérer votre entreprise en tant que freelance avec quelques autres entrepreneurs qui vous aident. Vous pouvez le faire pendant les 10 ou 15 prochaines années environ et avoir un bon style de vie, tant que vous tirez profit de votre entreprise et que vous faites des investissements tels que l’achat d’une maison ou d’actions pour vous préparer à la retraite.

Oui, je l’ai dit… « retraite ».

Beaucoup de gens pensent qu’ils sont si loin de la retraite que cela n’a pas d’importance. Mais à un moment donné dans le futur, vous devrez réfléchir à la façon dont vous voulez prendre soin de vous et de votre famille lorsque vous ne pourrez plus travailler.

Ou un jour, vous pourriez vous épuiser et vouloir que d’autres personnes fassent le travail à votre place.

Je ne suis pas sûr que j’avais déjà 32 ans quand ma mère m’a parlé du fait que je devrais déjà commencer à envisager la suite : ce moment où je n’aurais plus la vigueur de la jeunesse, ni les capacités cognitives nécessaires pour exercer. Oui, elle me parlait de retraite, elle me demandait d’avoir un plan de sortie.

Vous avez besoin d’une sorte de plan et je ne suis pas ici pour dire qu’il y a une bonne ou une mauvaise manière – je suis ici pour expliquer la manière la plus rapide.

Se retirer de son entreprise : Étape 1. Trouvez la vraie vision de votre entreprise

Si vous souhaitez vous retirer de votre entreprise, tout commence par une question très importante…

En plus de gagner de l’argent, pourquoi votre entreprise existe-t-elle ?

Vous pourriez dire quelque chose du genre :

Parce que nous voulons devenir la première agence de marketing numérique de la planète pour les dentistes.

Et alors?

Une telle réponse ne concerne que vous. Qui s’en soucie vraiment ? Les dentistes certainement pas. Pourquoi serait-il important pour eux que vous soyez l’agence numéro un sur la planète pour les dentistes ?

Ainsi, vous pourriez dire quelque chose comme :

Parce que nous aidons les dentistes à se développer et à attirer plus de clients.

Et alors?

Quel est le travail réel que vous faites dans le monde ? Ce que vous devez faire, c’est découvrir les vraies histoires humaines parmi vos clients.

Alors posez-vous (et posez à vos clients) des questions telles que :

  • Savez-vous quel impact vous avez sur la vie de vos clients ?
  • Quel est le travail que vous faites dans la communauté?
  • Quelles sont les histoires que vous pouvez raconter qui prouvent que c’est vrai ?
  • Quelles sont les études de cas ?

Pour en savoir plus sur votre vision et son importance, je vous conseille de télécharger la présentation du Framework BIDS™, en fin d’article.

Appartenance et importance

Lorsque vous trouvez votre véritable vision, et la raison pour laquelle vous existez, et le monde que vous essayez de créer, cela vous aide non seulement à gagner plus de clients, mais aussi à attirer un bon personnel sans avoir à égaler les salaires des grandes entreprises.

J’ai récemment lu beaucoup de livres sur la parentalité pour comprendre comment amener des enfants de quatre ans qui n’ont qu’un demi-cerveau à faire ce que vous voulez qu’ils fassent. Et il s’avère qu’il y a deux choses dont un enfant de quatre ans a besoin… l’ appartenance et la signification.

Ils ont besoin de savoir qu’ils appartiennent à la cellule familiale et qu’ils sont importants, qu’ils comptent et que leurs idées sont entendues.

Cela s’applique à l’embauche. Cela se résume à la culture et au travail significatif. Vous devez fournir une bonne culture à laquelle les membres de votre équipe doivent appartenir. Vous devez également partager votre véritable vision afin qu’ils sachent que le travail qu’ils font est important.

S’ils gagnent vraiment beaucoup d’argent, mais qu’ils font un travail abrutissant dont ils ne se soucient pas, avec leur patron qui leur souffle sur la nuque – alors ils ne vont pas traîner.

Les gens accepteront une réduction de salaire pour venir travailler pour quelque chose en quoi ils croient.

Se retirer de son entreprise : Étape 2. Donnez vie à la vision

La partie suivante consiste à déterminer quelle est la mission sur laquelle vous vous trouvez en ce moment.

Qu’est-ce que vous essayez de réaliser pour donner vie à votre vision ?

Commencez à écrire tout ce que vous faites dans votre entreprise. Et puis déterminez à quoi votre organigramme doit ressembler dans un an (si c’est la date que vous vous êtes donnée pour vous remplacer).

Demandez vous :

  • À quoi votre équipe doit-elle ressembler pour offrir de la valeur à vos clients ?
  • Combien de bénéfices doivent-ils réaliser pour que vous vous retiriez de l’entreprise ?

Tout ce dont vous pensez avoir besoin, triplez-le.

Si vous pensez avoir besoin de gagner 500 000 € par an pour vous retirer de l’entreprise, fixez-vous un objectif de revenus de 1,5 million d’euros par an. Il vous en coûtera bien plus que vous ne le pensez pour embaucher des gens et offrir la valeur que vous promettez.

Se retirer de son entreprise : Étape 3 : Dégagez du chemin

Une fois que vous avez défini votre organigramme, n’embauchez pas des gens pour ensuite les former à leur travail. Cela pourrait être une méthode viable, mais c’est beaucoup plus lent.

Le moyen le plus rapide est d’embaucher des personnes en utilisant votre storytelling, votre vision pour les attirer – des personnes qui veulent faire partie de votre tribu et faire ce travail significatif.

Ensuite, donnez-leur leur la “job scorecard” qui décrit les résultats que vous souhaitez qu’ils obtiennent. Ne précisez pas comment vous voulez qu’ils y arrivent.

se retirer de son entreprise - équipe

Et alors ?

Dégagez de leur chemin

Ne les micromanagez pas et n’essayez pas de les diriger en leur disant exactement quoi faire. Tout ce que vous devez faire est de vous assurer qu’ils ont accès à toutes les ressources nécessaires et qu’ils atteignent leurs objectifs.

Vous n’avez pas besoin de perdre du temps à rédiger des SOP – demandez à votre équipe de le faire, afin que s’ils partent en vacances, quelqu’un d’autre puisse faire leur travail pendant leur absence.

Laissez votre équipe comprendre et allez faire quelque chose que vous aimez.

Pour ma part, c’est étudier, apprendre de nouvelles choses. Je vous en dirai plus d’ici cette fin d’année.

À retenir pour se retirer de son entreprise

Voici donc les étapes à suivre si vous souhaitez vous retirer rapidement de votre entreprise :

  • Comprenez pourquoi votre entreprise existe, car c’est l’histoire de la vision que vous pouvez utiliser pour attirer les bons candidats dans votre équipe.
  • Déterminez à quoi votre organigramme doit ressembler pour que vous puissiez réellement sortir de votre entreprise.
  • Assurez-vous que vos employés sentent qu’ils font partie de l’équipe et qu’ils comprennent qu’ils font un travail utile.
  • Déléguez les résultats aux membres de l’équipe, puis dégagez de leur chemin.

Ce que je n’ai pas mentionné plus tôt, c’est que c’est aussi le moyen le plus effrayant de vous retirer de votre entreprise !

Si vous êtes prêt à faire votre plan pour vous retirer de votre entreprise mais pensez avoir besoin d’un peu de conseils, alors cliquez ici pour demander un appel avec l’un des membres de mon incroyable équipe.